Pourquoi rejoindre un cercle mamans-bébés ?

Les bonnes raisons de rejoindre un cercle mamans-bébés

Bébé est enfin arrivé. Tout est prêt, sa chambre, sa poussette, ses vêtements, ses jouets, mais il vous manque quelque chose. Papa est présent pour bébé comme pour vous, mais vous avez besoin d’échanger avec d’autres femmes qui ont vécu ce que vous venez de vivre, qui se posent les mêmes questions. Vous avez entendu parler de ces groupes auxquels vont les nouvelles mères avec leurs bébés, mais vous ne savez pas vraiment à quoi vous attendre Découvrez pourquoi rejoindre un cercle mamans-bébés ne peut être que bénéfique.

Pour sortir de chez soi

Face à un nouveau-né, il est facile de se sentir démunie, au point d’avoir peur de le sortir de la maison. Mille questions viennent à l’esprit : Comment l’habiller ? Comment le mettre dans sa nacelle ? Qu’emporter dans le sac ? Et s’il a faim ? Ce n’est pas simple de lâcher prise quand on est responsable d’un tout petit être humain.
Pourtant, il faudra bien sortir un jour ! Il s’avère qu’en fait, ce n’est pas si compliqué. De plus, prendre l’air est salutaire pour les parents comme pour les enfants. Bien sûr, les premières sorties sont brèves, mais au bout de quelque temps, il sera possible de faire découvrir le monde à bébé sur une période plus longue. Privilégiez les sorties juste après la tétée, de cette façon, bébé s’endormira et la sortie sera moins brève et plus agréable pour tout le monde.
Sortir de chez soi pour se rendre à une séance de cercle mamans-bébés permet aussi de rompre l’isolement et de mettre en place de nouveaux points de repère dans son quotidien. Les premières semaines après l’accouchement, les seules occasions de sortie sont généralement les rendez-vous médicaux. On se retrouve vite coincée devant la télévision avec bébé endormi dans nos bras ou à faire le ménage.

Pour prendre soin de soi

Quand on devient maman, toute l’attention est portée sur bébé. Rien que de prendre une douche peut devenir un parcours du combattant ! Dans un cercle mamans-bébés, chacune a un temps de parole pour dire comment elle va, pour pleurer ou rire, pour faire sortir le trop-plein d’émotions. Les autres femmes ont une écoute bienveillante et il n’y a pas de jugement.
Dans un groupe mamans-bébés, vous apprenez à prendre soin de vous en tant que maman, mais aussi en tant que femme. L’accent est mis sur les petits gestes à adopter en cas de stress ou de grosse fatigue : la respiration, les étirements et l’auto-massage par exemple.
Tout est mis en place pour un maximum de confort. Il y a à disposition tout le matériel et l’espace nécessaires pour nourrir ou changer bébé, pour s’installer confortablement, pour boire et grignoter si besoin. Dès lors que vous poussez la porte d’un cercle mamans-bébés, il y a un climat général de relaxation et de confiance.

Pour apprendre à s’occuper de son bébé

Rejoindre un cercle, c’est déjà faire un grand pas pour son bébé, car son bien-être passe avant tout par celui de ses parents. Être au sein du groupe permet de se rendre compte que toutes les mamans ont les mêmes questions, les mêmes doutes, les mêmes angoisses. Il s’agit de lâcher prise et de renforcer le lien avec son bébé.
La « matrescence », vous connaissez ? Ce terme assez nouveau est un mélange des mots maternité et adolescence. Devenir mère n’est pas inné, cela s’apprend. Comme un adolescent, une nouvelle maman peut faire face à des émotions et des sentiments nouveaux et compliqués. Comme un adolescent, il y a un concept de passage à une nouvelle vie, une nouvelle identité qui doit s’apprivoiser. Cette période est intense et il est normal et conseillé de se faire aider.
Durant les séances, les femmes réfléchissent ensemble sur les problèmes et les joies du quotidien liés à la maternité. Elles partagent aussi des idées de jeux, de stimulation pour les enfants. Lors des séances, des activités manuelles ludiques sont d’ailleurs souvent proposées.

Pour recevoir les conseils d’une facilitatrice mamans-bébés

Le rôle d’une facilitatrice de cercle mamans-bébés est tout d’abord de mettre en place les sessions et de permettre aux jeunes mamans de se réunir. Chaque séance est ponctuée par une ouverture de cercle, c’est-à-dire un rituel de mise en route qui permet un retour au calme avant de commencer. Puis vient le cœur de la rencontre, mêlant discussions et activités, et pour finir, un rituel de fin de réunion.
La facilitatrice, comme son nom l’indique, facilite les échanges entre les femmes présentes en créant les meilleures conditions pour que chacune se sente en confiance. Elle a été formée à l’écoute bienveillante et elle est là pour partager son expérience et ses conseils de professionnelle.
Chaque séance repose sur un thème en lien avec le développement de bébé et la matrescence, selon les compétences de la facilitatrice. Les sujets liés au bébé tournent autour du sommeil, des tétées, du portage, du bain, des massages, des petits maux ou encore des pleurs. Les mamans discutent aussi de l’allaitement, de la fatigue, de leur couple, de leur bien-être, de la communication avec bébé, du retour au travail et de bien plus encore.

Pourquoi rejoindre un cercle mamans-bébés : pour se faire des amies

Après l’arrivée de bébé, être entourée de personnes qui vivent la même chose est extrêmement important. Le concept de sororité, tellement plus fort qu’une fraternité au féminin, se développe, et c’est tant mieux. Entre femmes, il faut se serrer les coudes, se soutenir, s’épauler. Surtout à notre époque, car nos propres sœurs et mamans habitent souvent loin de nous.
Un des buts premiers des cercles mamans-bébés est de créer des liens, de se sentir comprise et de savoir qu’il est possible d’appeler à l’aide sans avoir peur des jugements. Il est aussi agréable de pouvoir parler d’autre chose que de bébé, d’avoir des conversations d’adulte parfois axées sur nos hobbies. Pendant ce temps, il est réjouissant de voir son petit bout interagir avec les autres bébés !
Lorsque que vous rejoignez un groupe de mamans avec leurs petits enfants, il y a en général 6 femmes maximum, et vous restez dans le même groupe tout au long des séances. À chaque réunion, vous retrouvez les mêmes personnes et au fil du temps, des liens forts se tissent. À la fin des rencontres, les mamans se retrouvent chez l’une ou chez l’autre pour boire un café, continuer à échanger et se soutenir pendant encore de nombreux mois. Certaines deviennent des amies de longue date.
Un proverbe Africain dit « il faut tout un village pour élever un enfant » et il est vrai que tout est plus simple quand nous sommes entourées. Un cercle mamans-bébé est une sorte de cocon dans lequel se réfugier de temps à autre. Grandir en tant que mère et voir son enfant s’épanouir, c’est ce que nous voulons toutes.

Pour plus d’informations sur les cercles mamans-bébés en présentiel ou en ligne, contactez Catherine à l’adresse suivante : catherine.slaets@hotmail.be

Caroline Kerhom-Nookala

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *